Quiz !

Généralités sur la dépression




La dépression est une des maladies psychiques la plus répandue. Elle affecte plus de 350 millions de personnes de tous âges, avec une proportion plus importante chez les 25-34 ans.


Symptômes


  • Psycho-affectif : sensation de vide et de désespoir,
  • Motivationnel : manque d’initiative et de volonté,
  • Comportemental : désinvestissement des activités habituelles,
  • Cognitif : dépréciation de soi-même,

Les individus peuvent connaître également une modification de leur appétit, des troubles du sommeil, des problèmes sexuels, et des douleurs.


Au niveau biologique



Les troubles dépressifs se traduisent par une hypersécrétion de glucocorticoïdes*, notamment du cortisol, provoquée par un stress chronique. Les glucocorticoïdes sont produits par les glandes surrénales et affectent le système sérotoninergique.


Cascade d’événements biologiques lors d'un stress:

Augmentation du taux de glucocorticoïdes sanguin 
Sécrétion de l’hormone CRH* par l’hypothalamus
Production d’ACTH* par l’hypophyse 
Passage d’ACTH du sang aux glandes surrénales 
Relâchement de cortisol par les glandes.
Patient déprimés
    boucle de rétroaction non fonctionnelle
    taux de cortisol non rétabli
    altération des récepteurs sérotoninergiques
                                                              
                                                                                
    Patient sain :
    boucle de rétroaction négative
    activation des récepteurs aux glucocorticoïdes
    suppression de la production de CRH
    régulation à la baisse du taux de cortisol.
 


Afin de mieux comprendre cette succession d'événements:

Conséquence biologique du stress





 




En effet, on peut remarquer que les personnes dépressives possèdent un taux de sérotonine et/ou de récepteur 5-HT anormalement bas et/ou un taux trop élevé de transporteur SERT. ( Voir partie sur Dégradation et recapture de la sérotonine)




Conséquence : l’influx nerveux* est faiblement ou non transmis au neurone pré-synaptique, car il n’y a pas assez de sérotonine qui se fixe aux récepteurs post-synaptique, et cela provoque un état d’anxiété dépressive.


Synapse d'une personne normale :



Synapse d'une personne dépressive non  traitée :



Synapse d'une personne dépressive traitée à la fluoxétine :



Cliquer pour voir l'ANIMATION (en bas de page, dans la partie Les Inhibiteurs sélectifs de la Recapture de la Sérotonine (ISRS))

Synapse d'une personne en dépression ! 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire